Tendances RH
4/5/2021

Non à la création systématique de contenus de formation

Pourquoi créer des nouveaux modules lorsque des ressources existantes de qualité peuvent être exploitées dans votre offre de formation ? 🤔 Pourquoi ne pas focaliser sur l'existant grâce à la curation de contenu ?

Que vous travailliez sur des sujets de formation en entreprise ou au travers d'un organisme de formation, il vous est forcément arrivé de créer des contenus sur-mesure. Besoins des participants très spécifiques, évolution de ces besoins, demandes internes : de nombreuses raisons peuvent amener les responsables de formation à développer des contenus sur mesure afin d’en remplir les objectifs. Mais est-ce toujours nécessaire ? A-t-on toujours besoin de créer une stratégie éditoriale pour sa formation ? Nous sommes persuadés que la production de contenu n’est pas essentielle dans la création d’un programme de formation.

Contenus de formation : sur-mesure ou adaptés ?

La création de contenus sur-mesure

Évidemment nous n’allons pas ici remettre en question la nécessité de créer des modules de formation. Par exemple, lors d’une formation initiale la création de cours et d’évaluations adaptés sont indispensables pour bien guider l’apprenant. Sur certains sujets spécifiques à des métiers, des marchés ou des secteurs d’activités : des contenus précis avec votre savoir-faire sur les processus, sur les étapes et méthodologies sont nécessaires.

Cependant, l’expérience utilisateur est différente dans le cadre professionnel. En effet, l’autoformation est aujourd’hui le premier parcours de formation en entreprise. Développée notamment grâce au digital et aux formations à distance, cette technique de perfectionnement personnel s’est imposée comme un projet professionnel à part entière, pour les demandeurs d’emploi par exemple. Le blended-learning, technique d’apprentissage mixte, est également à l’origine de la récupération de contenus web comme ressources pédagogiques.

On peut alors se questionner sur la nécessité pédagogique formelle dans le cadre d’un approfondissement des connaissances en entreprise.

menuisier sur un ordinateur

Mettre en pratique les contenus existants

Management, gestion de projet, marketing, finance, bureautique, développement des soft skills… De nombreuses thématiques métiers sont déjà travaillées par des créateurs de contenus comme les content managers. Ces différents types de contenus sont pour certains très qualitatifs ! La production de contenus est une stratégie marketing redoutable lorsqu'elle se base sur des contenus dits SEO en rédaction web. Elle permet un positionnement éditorial qui peut faire remonter votre site internet sur les moteurs de recherche grâce à des mots-clés et autres outils rédactionnels. De plus, la création de contenu comme stratégie de marketing digital fait également référence à une stratégie de communication globale.

Et si ces articles, MOOC, podcasts, vidéos, infographies ont une telle qualité éditoriale, pourquoi ne pas les utiliser dans votre offre de formation ?

C’est le rôle de la curation de contenus. Vous pouvez totalement introduire des contenus numériques découverts sur les médias sociaux à vos formations digitales s'ils vous semblent pertinents. D’ailleurs, le rôle d’un concepteur pédagogique est de concevoir des modules avec un contenu de qualité et de l’intégrer sur une plateforme de formation. Et non, concevoir une formation de A à Z n'est pas la seule option ! Mettre en œuvre le développement d’une plateforme LMS ou d’un cursus en e-learning grâce à la curation de contenus de content marketing est aussi une option envisageable.

Curation de contenu : définition

Selon définition marketing, la curation de contenu désigne le fait de « sélectionner, trier et éventuellement commenter ou enrichir des contenus plus ou moins spécialisés présents sur Internet et à les présenter ou diffuser de manière organisée. Dans sa dimension la plus restrictive, la curation peut être automatisée à l’aide d’outils et de plateformes spécialisées. »

À quoi sert la curation de contenus ?

Dans le milieu des formation professionnelles, nous pouvons la mettre en œuvre de la même façon mais sur des contenus web pouvant être une source de formation individuelle. Aujourd’hui, les collaborateurs sont beaucoup à se former par eux-mêmes via divers médias, à développer leurs compétences au travers d’articles sur des sujets variés. Ils se nourrissent également de podcasts inspirants ou de contenus visuels comme des vidéos sur les réseaux sociaux avec par exemple des tutoriels sur YouTube. Le webmarketing est devenu leur allié et ces vidéos pédagogiques mises en ligne sont consommées régulièrement.

Jeune homme enregistrant un podcast

Nous pensons que les entreprises ne peuvent aujourd’hui plus négliger cette tendance de consommation de la formation et qu’elles doivent la structurer. Il est grand temps de comprendre les nouveaux besoins des participants et d’adapter l’offre en interne avec des contenus optimisés. Les objectifs de la formation restent les mêmes mais les salariés ont pour beaucoup besoin d’accéder à des contenus pédagogiques sur des sujets clés, rapidement et consultables n’importe où. C’est une méthode de formation professionnelle continue qui permet de répondre aux attentes des apprenants de réussir une formation. La stratégie de contenus accélère le développement des compétences dans la formation à distance grâce au snackable content.

Les limites de la curation

La plus grande limite de la curation est évidemment la mise à jour de ces contenus et leur appropriation par les apprenants en fonction de leur secteur d’activité. En fonction des cibles, piloter cette stratégie peut s’avérer compliqué. Le gain de temps n’est pas forcément évident si vous souhaitez vous en charger seul : il faut faire un gros travail de veille sur le secteur du digital learning, mettre en place des classes virtuelles…

La limite entre formation et information est aussi poreuse, mais elle va se différencier grâce à l’analyse, le suivi des collaborateurs et la mise à disposition de contenus métiers adaptés. Pour ce faire, les rédacteurs spécialisés proposent des quiz ou des qcm pour valider des certifications en fin de formation. C’est là que l’importance de l’éditorial entre en jeu. Pour eux, la rédaction de contenus doit suivre une charte éditoriale précise pour répondre aux besoins des formations en e-learning.

C’est alors aux managers et aux équipes de formation de démocratiser le système et de bien l’adapter aux besoins des apprenants !

Les avantages de la curation des contenus de formation

Intégrer la curation dans vos formations

Au-delà de s’adapter aux nouveaux besoins des apprenants, la curation de contenus de formation permet de nombreux avantages. Économies sur les budgets de formation par rapport à la création de modules sur mesure, gain de temps dans la mise en place des process : cette méthodologie est positive grâce à de nombreux points.

Des solutions facilitant cette méthode sur une plateforme d’apprentissage comme Edflex existent (cf nos études de cas concernant l'accompagnement et la mise en œuvre de notre solution). Il est aussi possible de réaliser la curation via d’autres supports. L’analyse et le suivi des apprenants et de vos objectifs pédagogiques restent entre les mains des responsables de formation. Attention alors à ne pas tomber dans de la simple information descendante. Les efforts éditoriaux dans la rédaction de contenu et les nombreuses interactivités mises en œuvre évitent souvent ce piège. Même pour une formation e-learning, il est essentiel de développer une stratégie de communication digitale. Le duo marketing et communication est clé dans votre approche en interne.

L’utilité de la curation sur votre visibilité

La curation est également bénéfique dans le sens inverse, lors de la mise en place d'une stratégie de contenus. Après avoir défini votre ligne éditoriale, vous conviendrez sûrement de l'importance du contenu de marque, autrement appelé brand content, qui vise à valoriser votre entreprise. Vous pouvez fortifier votre storytelling sur votre site internet pour booster votre stratégie d’inbound. À vous d'orienter la rédaction de ces contenus vers un référencement naturel pour espérer être repéré par des sites éditoriaux qui retiendront vos écrits et visuels qualitatifs dans leurs formations. Vous fortifiez ainsi votre notoriété d’un point de vue éditorial. Une bonne communication éditoriale passe par une bonne maîtrise de la langue.

Jeune femme prend des notes sur un carnet devant son ordinateur

Bref, vous l’avez compris, la curation de contenu permet de ne pas créer systématiquement des modules de formation sur-mesure. Gain de temps et d’argent, c’est une méthode pédagogique à ne pas négliger dans la mise en place d’un plan de formation, aux vues des nouveaux besoins des apprenants face à la création de contenu. Alors, non à la création systématique de contenus de formation, et oui à l'ouverture et à la réflexion en amont sur l'utilisation de contenus de formation existants sur le web et ouverts à tous.

01
02
03
Share :
Edflex Team

Obtenez un e-mail par mois sur les dernières actualités de la formation en ligne et les nouveautés chez Edflex.

Get one email per month on the latest e-learning news and developments at Edflex.

On continue?

We continue ?