Compétences techniques

Digital learning

Publié le

11

December

2023

December 11, 2023

Les compétences techniques ont-elles encore leur place dans la formation en 2024 ?

Mesurables et nécessaires à la performance, les compétences techniques doivent être intégrées à tout parcours de formation ambitieux en 2024.

Publié par

Last modification

Dernière modification

1

March

2024

March 1, 2024

Partager l'article

icon linkedinicon facebook

Newsletter

Ressources associées

Compétences techniques

Télécharger le guide

L’écoute, la curiosité et l’esprit d’équipe sont de plus en plus plébiscités par les recruteurs. Ces soft skills ou compétences comportementales sont donc sous le feu des projecteurs. Toutefois, les compétences techniques ou hard skills doivent-elles pour autant être oubliées ? Pas si sûr ! Incontournables et stratégiques pour les entreprises, elles ont encore leur place dans la formation en 2024 et nous allons tout de suite découvrir pourquoi.

Quelles sont les compétences techniques ?

Les compétences techniques sont aussi appelées hard skills. Il s’agit de compétences opérationnelles. Ces dernières sont mesurables et sont le fruit d’un apprentissage ou de l’expérience acquise au cours de son parcours professionnel.

Ces compétences techniques sont concrètes et s’avèrent incontournables pour réaliser certaines tâches.

Ordinateur et code informatique

Parmi les hard skills, nous pouvons citer notamment :

  • La gestion de projets ;
  • La réalisation d’un bilan comptable ;
  • La conception d’un programme ;
  • Les compétences linguistiques ;
  • La conception d’une infographie ;
  • Etc.

En d’autres termes, ces savoir-faire sont utilisés pour mener à bien une tâche dont un collaborateur a la charge dans le cadre de son métier.

Quelle est la différence entre compétence technique et soft skill?

Contrairement aux hard skills qui sont des compétences pratiques, les soft skills sont des compétences comportementales. Elles concernent le savoir-être et dépendent de la manière dont un collaborateur interagit avec les autres et sa capacité à gérer les situations.

Homme stressé et femme le réconfortant

Plus difficiles à mesurer que les compétences techniques, elles se révèlent toutefois essentielles au sein d’une équipe. En effet, les soft skills vont permettre à l’individu de travailler en groupe, mieux communiquer et résoudre les problèmes avec une plus grande facilité.

Voici quelques exemples de soft skills :

  • L’esprit d’équipe ;
  • La résistance au stress ;
  • La prise de décision ;
  • L’empathie ;
  • Le leadership ;
  • Etc.

Il est important d’inclure les compétences comportementales lors de la recherche de talents pour améliorer la cohésion de l’équipe et sa résilience.

Les compétences techniques sont-elles des hards skills ou soft skills?

Il n’est nullement nécessaire d’opposer le savoir-faire et le savoir-être. Ces deux composantes sont essentielles aux besoins de l’entreprise. Pour cette raison, les collaborateurs doivent idéalement posséder les compétences techniques et les compétences comportementales nécessaires à la réalisation de leurs tâches. Et les entreprises sont nombreuses à en rechercher, comme nous le montre cet article sur les 10 compétences à maîtriser en 2023.

Réunion d'équipe joviale

Si nécessaire, des formations en entreprise vont permettre d’acquérir des compétences techniques ou comportementales qui pourraient manquer au sein d’une équipe.

Pourquoi les compétences techniques restent incontournables ?

Les compétences professionnelles dites techniques sont incontournables, quelle que soit l’activité professionnelle concernée.

Elles sont essentielles à la performance

En premier lieu, les compétences techniques sont liées à la performance de l’entreprise. Étant donné qu’elles représentent des savoirs pratiques, l’entreprise ne peut s’en passer, car ils sont essentiels à la réalisation d’une tâche.

Si par exemple vous souhaitez concevoir une application, il est bien entendu nécessaire que vos développeurs sachent coder ou maîtriser l’utilisation d’outils no-code. Dans le cas contraire, ils ne pourront pas développer l’application souhaitée même en possédant de solides compétences comportementales.

Mesurables, elles peuvent être améliorées

Femme passant un test d'évaluation

Les hard skills sont aussi bien plus facilement mesurables que les soft skills. Elles sont donc idéales pour mesurer la performance de vos équipes et de l’entreprise dans son ensemble. En déployant des indicateurs de performance pertinents, vous pouvez ainsi suivre au sein de tableaux de bord dédiés l’évolution des savoir-faire et de l’efficacité de l’application métier de ces savoir-faire.

Pour reprendre l’exemple du développement informatique, il est possible de suivre l'acquisition de langages informatiques ou du temps de conception d’une application. Ce n’est pas le cas de capacités comportementales comme l’empathie ou l’esprit d’équipe.

Ces compétences techniques mesurables peuvent être évaluées facilement dans le cadre de la formation. Vous pouvez ainsi suivre et optimiser l’évolution professionnelle de vos collaborateurs.

Les compétences métiers peuvent être internalisées

Enfin, les compétences techniques ont la capacité d'être internalisées. Nous partons du principe que lorsque de nouveaux talents intègrent l’entreprise, ils rejoignent des équipes composées de collaborateurs ayant déjà une expérience technique avérée.

En d’autres termes, il devient possible de mettre en place une formation interne. Le partage entre pairs est tout indiqué pour partager des connaissances techniques. En bénéficiant de l’expertise interne des collaborateurs, vous pouvez en outre optimiser votre budget de formation.

Ajoutons que faciliter les échanges de connaissances entre vos collaborateurs est idéal pour favoriser l’esprit d’équipe et l’écoute. Par conséquent, en développant des compétences techniques, vous améliorez aussi in fine les compétences comportementales de l’équipe.

Comment évaluer les compétences techniques des salariés ?

Femmes discutant de leur évaluation technique

Si vous désirez planifier des actions de formation, il est nécessaire d’évaluer les compétences professionnelles de vos collaborateurs. Vous allez ainsi optimiser la gestion des compétences et la gestion opérationnelle des équipes.

En identifiant les forces et les faiblesses de vos salariés, il est possible d’évaluer les besoins de formation.

Quels indicateurs de performance pour évaluer les compétences techniques?

Avant tout, vous devez savoir ce qui va être mesuré et comment le mesurer. Pour répondre à ces problématiques, sélectionner les KPIs les plus pertinents au regard du secteur d'activité et des postes occupés par vos salariés.

Ces indicateurs de performance peuvent par exemple être :

  • Le nombre total de ventes réalisées ;
  • Le pourcentage d’avis positifs reçus ;
  • Le temps moyen pour réaliser une tâche ;
  • Le nombre de réclamations ;
  • Etc.

En centralisant, en analysant et en comparant ces données, vous pouvez évaluer vos salariés. Bien entendu, l’idée n’est pas de distribuer des bons points et des mauvais points. Les évaluations techniques doivent tout simplement servir de base à l’entretien annuel.

Deux femmes comparant des résultats d'évaluation

Lorsque vous évaluez d’une année sur l’autre ces KPIs, il est possible d’échanger avec le salarié pour mettre en place un plan de formation. Ceci permet d’accompagner chaque apprenant au sein d’une formation professionnelle tout au long de son parcours dans l’entreprise.

Loin d’être une punition, il s’agit au contraire d’une opportunité. Vous améliorez l’employabilité d’un salarié tout en optimisant sa capacité à occuper un emploi dans l’entreprise.

Comment fixer des objectifs atteignables et mesurables?

Ces évaluations doivent faire l’objet d’un échange et d'un partenariat entre la direction et le collaborateur. En fixant d’un commun accord des objectifs aussi ambitieux qu’atteignables, chacun y trouve son compte.

Le salarié évolue professionnellement. Il développe de nouvelles compétences, et renforce des savoir-faire dans le cadre d’un projet professionnel. Ce dernier lui permettra de gravir les échelons au sein de l’entreprise ou de changer de métier au sein de la même entreprise.

L’entreprise pour sa part a tout à gagner avec la formation des salariés. Ces derniers montent en compétences. Leur productivité est accrue et leur implication est renforcée.

L'auto-évaluation, solution pour évaluer les compétences techniques?

L’un des meilleurs moyens de faire participer les salariés est de leur proposer un système d’auto-évaluation. Devenant acteurs à part entière du processus, ils prennent plaisir à évaluer leurs compétences professionnelles.

Leurs lacunes se manifestent à leurs yeux et ils sont ainsi bien plus enclins à suivre une action de formation. Cette dernière leur permet en effet de renforcer leurs points forts et de travailler activement sur leurs points faibles.

Comment développer les compétences techniques ?

Jeunes hommes s'entraidant sur ordinateur

Pour améliorer ces compétences techniques, plusieurs solutions très efficaces peuvent être mises à profit. Elles ne s’excluent bien évidemment pas et peuvent naturellement être associées pour parfaire les connaissances de vos collaborateurs.

La formation professionnelle

Tout d’abord, la manière la plus simple de renforcer ses compétences techniques est de suivre une formation professionnelle. Formation à distance, formation en présentiel, dans l’entreprise ou en dehors, tous ces critères sont à considérer lors de la mise en place des formations.

Pour impliquer les collaborateurs et améliorer leur satisfaction, l’idéal est d’opter pour l’intuitive learning. Cette dernière s’adapte aux nouveaux usages des salariés pour accroître l’efficacité des actions de formation.

Ainsi, ce type de formation intègre des formats variés tels que les vidéos, les articles, les podcasts ou bien encore des livres ou des cours en ligne. De cette manière, chaque apprenant adapte la formation à ses besoins, ses préférences et ses habitudes de consommation des contenus de formation.

Les évènements dédiés

Pour développer les hard skills, il ne faut pas négliger la force des évènements dédiés. Ce  sont autant d’opportunités de formation dont peuvent bénéficier les collaborateurs.

Ces évènements peuvent être des salons professionnels en lien avec votre secteur d’activité ou le poste du collaborateur. Mais, cela peut aussi prendre la forme de coaching ou de conférences avec des experts. Pour parfaire les compétences techniques de vos équipes, toutes ces opportunités doivent être mises à profit.

Les événements informels

Grande salle de réunion remplie d'employés

Au-delà des grands évènements dédiés, vous pouvez aussi tirer profit d’évènements plus informels, de format plus réduit, mais tout aussi pertinent au regard de la formation.

Au sein de votre entreprise, vous pouvez organiser des réunions pour développer les hard skills. Études de cas, mises en situation et travail de groupe sont des manières très pertinentes de fédérer les énergies pour que chacun puisse améliorer ses compétences.

Notons d’ailleurs que ce type d’environnement est idéal pour mettre en place des sessions de partage entre pairs. Vos salariés seront d’autant plus enclins à suivre ce type de formation qu’ils connaissent leurs interlocuteurs et ont pu observer en amont leur savoir-faire.

{{cta-barometre-formation-2023="/cta"}}

Comment mettre en valeur ses compétences techniques dans un CV ?

Poignée de main entre un homme et une femme

Posséder des compétences techniques ne suffit pas, il est aussi nécessaire de savoir les mettre en valeur notamment lors de la recherche d’emploi. Il existe quelques bonnes pratiques qui permettent de tirer pleinement profit des hard skills pour démontrer une adéquation entre une candidature et un poste et ainsi faciliter la lecture pour les RH.

Comment identifier les compétences clés?

La première étape est d’identifier les compétences clés. Ces dernières sont celles qui sont incontournables pour réaliser le travail demandé. En informatique par exemple, si un candidat souhaite démontrer son expertise en développement Web, il est nécessaire de justifier d’un savoir-faire en HTML, CSS ou JavaScript. D’autres compétences peuvent s’ajouter en fonction du poste telles que le PHP ou la maîtrise de l’outil GitHub notamment.

Par conséquent, quel que soit le poste, il est indispensable de lister les compétences techniques impératives qui doivent être maîtrisées pour occuper un poste.

Détailler des expériences marquantes

Ensuite, il est important de préciser les expériences qui sont les plus pertinentes pour démontrer une expertise. Des expériences marquantes sont l’occasion de fournir des exemples détaillés de tâches réalisées. Les projets auxquels a pris part un candidat ou les produits ou services réalisés dans le cadre de son emploi précédent sont autant d'éléments indispensables à mettre en avant.

Ajoutons que chaque expérience forte peut être mise en lien avec une compétence technique et/ou une compétence comportementale. C’est un moyen idéal de lier hard skills et soft skills.

Curriculum Vitae d'une candidate

Ajouter des certifications

Le moyen le plus sûr pour justifier d’une expertise est d’ajouter des certifications. Ces dernières peuvent être des diplômes, mais pas seulement. Toute formation qualitative suivie à titre personnel ou en entreprise est une occasion de présenter une certification.

Ces certifications permettent à l’employeur d’évaluer rapidement la véracité des compétences techniques et s’avèrent être des éléments de réassurance incontournables lors du dépôt d’une candidature.

Comment intégrer les compétences techniques au parcours professionnel?

Comme nous l’avons vu, les hard skills sont aussi importantes que les soft skills. Les deux sont à développer de manière conjointe et à intégrer à un projet professionnel pour en tirer pleinement profit. La formation professionnelle en entreprise permet de parfaire le savoir-faire, améliorer l’employabilité et accroître significativement la satisfaction des collaborateurs.

Ces derniers peuvent en effet évoluer au sein de l'entreprise et ce faisant deviennent plus productifs et impliqués. Pour garantir une adéquation entre les besoins de l’entreprise et ceux des salariés, il est conseillé de mettre en place des actions de formation construites sur un échange constant entre le management et les collaborateurs. De cette manière il devient possible de créer un environnement gagnant-gagnant où chacun atteint ses objectifs de manière harmonieuse.

-

icon facebookicon linkedin

#FAQ

Et vous vous demandez...

arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq

Les derniers articles de blog

Gestion RH

Optimisez la gestion RH des talents et des compétences

Revivez le webinaire sur l’identification et le développement des talents avec 365Talents et Cegos.

Tendances RH

Relation client

Pourquoi vous former à la relation client est essentiel pour votre business ?

Explorez les avantages et les stratégies pour améliorer votre service client et fidéliser vos clients.

Digital learning

Défis formation

Les grands défis formation de 2024 (et comment les surmonter !)

De nombreux enjeux subsistent pour les équipes formation : adaptation des programmes de formation, mise à jour des compétences, les nouvelles technologies…

Digital learning

Les meilleurs contenus de formation pour tous les besoins de vos talents

Vous aussi, faites d’Edflex un réflexe de formation pour mettre à jour les compétences de votre entreprise et vous accompagner face aux changements.