Niveau Avancé

Le positivisme philosophique

Description du cours

Auguste Comte s’attribuait volontiers l’invention de nouveaux termes, tels que sociologie, sociolatrie et sociocratie. Il se targuait aussi d’avoir eu la modestie de ne pas appeler sa philosophie « comtisme », en faisant remarquer que sa philosophie positiviste, contrairement à d’autres, comme le christianisme ou le fouriérisme, était « la seule » qui n’était pas nommée d’après son fondateur Il caractérisa donc, dans un premier temps, sa doctrine de « philosophie positive ». Il ne prétendit jamais avoir inventé le mot « positif » mais, suivant son habitude, ne dit pas non plus où il l’avait trouvé. Il prenait soin de passer sous silence ses prédécesseurs afin de mettre en avant son originalité et sa créativité. L’expression « philosophie positive » a finalement été remplacée par le terme « positivisme » qui s’est enrichi à son tour de nuances selon les changements de direction de la trajectoire de Comte. Il en est résulté qu’à l’époque de sa mort, en 1857, il y avait, comme le fait remarquer Annie Petit, de multiples variantes de positivisme. Ce flottement dans la signification du positivisme engendra des désaccords parmi ses disciples et continua à générer des controverses chez les commentateurs après sa mort.

Futur compétences acquises

icon tchek

icon tchek

icon tchek

icon tchek

Détails

Format

Article

Temps du cours

45 min

Catégorie

Culture, Art et Philosophie

Formations associées

Restez compétitifs, formez sur les thématiques business et entreprise

Vous aussi, faites d’Edflex un réflexe de formation pour mettre à jour les compétences de votre entreprise et vous accompagner face aux changements.