Tendances RH
8/7/2022

Gestion du stress en entreprise : conseils et exercices

Qu’est-ce le stress au travail ? Comment réussir à gérer son stress et le verbaliser ? Nous vous offrons tous nos conseils, ainsi que des exercices à faire au quotidien.

Tendances RH

Selon une étude menée par des étudiants de HEC Montréal*, la gestion du stress durant les études (comme le stress au travail) varie d'un individu à un autre. Entre autres, il ne faut pas chercher à combattre le stress, car il peut également être votre meilleur allié dans bien des situations. Les étudiants ont opéré la différence entre le “bon stress” et le “mauvais stress”. Le premier est générateur d'énergies positives : motivation, désir de réussir, dépassement de soi, persévérance,  intérêt, etc. Le second est cependant générateur d'angoisses, d'une peur plus ou moins paralysante,  ainsi que de maux physiques (céphalés, irritabilité, maux d'estomac, difficulté à se concentrer, etc.).

En entreprise, les salariés ont parfois bien du mal à faire la différence entre les deux,  pouvant tirer du meilleur … comme du pire.  Il existe cependant quelques techniques de gestion du stress, faciles à mettre en place, pour analyser et se débarrasser d’un stress handicapant au quotidien. Apprendre à gérer son stress, c’est avoir pleinement conscience des situations de stress et les évacuer.

Analysons ensemble les différentes formes de stress existantes et comment gérer le stress dans le milieu professionnel.

Pourquoi gérer son stress ?

Nous le disions dans les lignes précédentes : le stress est responsable aussi bien de réactions positives, que négatives. Sur le lieu de travail, l'incapacité à gérer son stress impact de plein fouet la performance, l'engagement et la productivité des collaborateurs.

Maîtriser son stress, dans le cadre de sa vie professionnelle, permet de prévenir des risques psychosociaux ou un déclenchement de maladies professionnelles : burn-out, turn-over chronique, état de stress quotidien, coaching par la nervosité, etc. Influençant aussi bien sur la santé physique, que la santé mentale.

Quels sont les symptômes du stress ?

Il existe trois états de stress facilement détectables :

  1. L hyperstress

L'hyperstress est un état de stress avant tout physique. La personne en situation de hyperstress est sujette à des tremblements (car elle a peur ou qu'elle est énervée). La personne peut avoir des montées de sueurs, ou être dans l’incapacité de s'exprimer à haute voix. Elle peut donner l'impression d'être figée sur place, où ne peut s'empêcher de faire les cent pas dans la pièce.

Cet état émotionnel peut être provoqué par différents facteurs de stress : la présentation orale devant de nombreuses personnes, avant le passage d’une importante réunion, etc. Gérer le stress au travail est capital dans ce type de situation,  aussi bien en tant que manager que managé.

Exemple :  un manager doit annoncer de mauvaises nouvelles à ses employés. Bien qu’il soit stressé au travail, il doit contrôler son stress pour donner l’impression qu’il est raccord avec la politique de la direction. Mieux gérer son stress peut lui permettre d'amener des éléments positifs lors de la réunion,  d'apaiser ou même de provoquer le rire. Il reprend ainsi la réunion en sa faveur.

Exemple : un salarié est sujet à un épuisement quotidien et un certain mal-être sur son lieu de travail. Réduire le stress en amont lui permettra de se relaxer et d’effacer des éléments responsables de ses souffrances corporelles et/ou mentales, ainsi que de trouver des solutions avec son manager pour canaliser son stress, ses angoisses et amener plus de bien-être au travail.

2. Le stress adapté

Le stress adapté est beaucoup plus psychologique. Il n'est d'ailleurs pas rare que le salarié n'ait absolument pas conscience qu'il est en état de stress permanent. Pour autant, il est en parfaite gestion du stress. Il ne ressent pas forcément la fatigue émotionnelle ou physique. Bien qu'il ait des échéances à tenir, ou une certaine productivité à maintenir, le salarié est serein et détendu.

Exemple : le salarié ne cesse de positiver. Il n'a pas la sensation d'être stressé au quotidien. Lutter contre le stress n'est pas nécessaire dans cette situation. Attention cependant à  évacuer son stress de temps en temps, via des exercices de respiration. Sinon, c’est le risque de devenir une vraie cocotte-minute ! Diminuer son stress, c’est prendre des pauses, gérer sa vie personnelle en plus de la vie pro et de relativiser pour surmonter le stress.

3. L’hypostress

À la différence de deux états émotionnels cités précédemment, l’hypostress se manifeste par une fatigue constante,  des plaintes ou un découragement quotidien. La gestion du stress est délicate. La personne n'a pas détecté la source de stress, ou ne souhaite pas le chasser. C'est un peu l’autruche qui met la tête dans le sable.

Le salarié, pour éviter le stress, ne l’affronte pas. En conséquence, il est complètement apathique face aux situations. Ce stress professionnel est également très négatif,  car le salarié a l'impression de ne rien pouvoir faire. Entre déléguer ou se plaindre de la surcharge de travail, il est difficile pour lui de réaliser le moindre effort. Il ne s’agit en aucun cas d’un manque d'intelligence émotionnelle. La persone est incapable de gérer son stress au quotidien.

Exemple : Le manager est dans l'incapacité de prendre des décisions impactantes pour ses équipes. “Mieux vaut remettre à demain”, “est-ce bien nécessaire…?” Découragé, démotivé,  le manager n'est absolument pas moteur. Les risques pèsent à la fois sur sa santé personnelle, mais également sur la santé de son management. Les équipes sont en perte d’engagement et peinent à avancer sans leadership.

Les techniques de gestion du stress au travail : comment gérer son stress ?

Si nous avons tous connu une situation de stress mémorable, nous en avons également tiré des leçons. Cette partie de l’article tend à faire de même, en vous enseignant différentes techniques de gestion du stress du travail. Car il ne s’agit pas uniquement d’apprendre à comment gérer son stress, mais à comprendre ses émotions, à les verbaliser et à lâcher-prise.****

Les étapes pour identifier son stress… pas le combattre !

La gestion du stress au travail mérite déjà une introspection de votre part. Pour apprendre à gérer son stress, vous pouvez  :

  1. Identifier les causes, pour une meilleure gestion du stress. Est-ce une personne ? Une situation ? Un événement ?
  2. Prendre du recul. Bien que vous puissiez avoir l'impression que la situation soit irréversible, il n’en est rien ! À chaque problème sa solution. Pas de décision hâtive pour autant : si vous avez besoin de faire le point sur la situation pour une meilleure gestion du stress, prenez le temps nécessaire. N'oubliez pas que vous êtes la seule personne en qui vous pouvez avoir confiance quant à vos sentiments et vos émotions.
  3. Hiérarchiser. Une fois que vous avez défini la ou les sources de stress responsables de votre état émotionnel, hiérarchisez-les. Une bonne gestion du stress demande de l'organisation et de la patience.
  4. Vous reposer. Vous avez également le droit de faire une pause ! Si vous sentez que vous êtes fatigué, reposez-vous quelques jours, avant de vous lancer à l’attaque de vos facteurs de stress.
  5. C’est le grand jour. Il est temps d’éloigner les responsables de votre déconcentration, de votre mal-être.
  6. Il faut apprendre à dire non et à affirmer votre personnalité, vos idées, vos valeurs. Bien entendu, il est également important de rester mesuré, ainsi que de ne pas heurter votre entourage.
  7. Dernière étape, et pas des moindres, si vous avez des responsabilités et des équipes : déléguer. Il est capital que vos collaborateurs et vos coéquipiers partagent équitablement le travail.

Quelques exercices pour se détendre

Si vous avez envie que la gestion du stress soit une seconde nature, il n’y a pas de secret. Vous pouvez vous faire accompagner par un psychologue si vous avez besoin d'évacuer de nombreuses tensions émotionnelles. Vous pouvez également faire appel à un sophrologue pour obtenir des conseils et réaliser des exercices liés à la respiration. Avant de vous faire accompagner, essayez ces exercices de relaxation :

Première technique de gestion du stress au travail : La respiration apaisante

Asseyez-vous sur une chaise confortable et fermez les yeux. Posez votre main droite sur votre ventre, la gauche dans votre dos. Commencez par prendre une inspiration profonde et douce, tout en gonflant votre ventre. Expirez lentement, en dégonflant votre ventre lentement, toujours la main posée dessus. Répétez cet exercice 3 à 4 fois, ou plus.

L'objectif de cet exercice est que vous ressentiez votre corps et que vous relâchiez la pression dans votre ventre, ainsi que dans votre dos. Une bonne respiration abdominale peut faire des miracles pour prendre conscience du stress. Sur le long terme, vous maîtriserez mieux votre stress grâce à votre respiration.

Seconde technique : Lâcher-prise via le plaisir

L'expression “lâcher-prise” a fait du chemin ces dernières années, devenant une expression très à la mode. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, cela ne signifie pas que vous devez crier pour évacuer les tensions.

N'hésitez pas à réaliser des exercices le soir pour vous détendre : yoga, danse, peinture…  Les activités artistiques sont très privilégiées pour donner libre cours à sa créativité. Le meilleur moyen de se créer une bulle, un moment qui n'appartient rien qu'à soi. Le tout est que vous vous ****dépensiez physiquement et/ou mentalement via une activité qui vous plaît !

Troisième technique : Ayez un rythme de vie plus calme

Pour une meilleure gestion du stress, il faut respecter quelques règles afin d’avoir une bonne hygiène de vie. Respectez quelques éléments de cette liste pour une vie anti-stress :

  • Dormir 7h toutes les nuits, si possible aux mêmes heures.
  • Avoir une alimentation saine, sans grignotage et manger aux mêmes heures chaque jour.
  • Faire des pauses toutes les 30 minutes, de quelques minutes seulement, pour marcher, s’étirer, s’étendre…
  • Éviter la surcharge de travail, si vous n’avez pas le temps. N’hésitez pas à réaliser un planning, ou un emploi du temps, afin de déterminer les tâches que vous devez faire. Vous tiendrez ainsi des objectifs concrets, sans vous surmener.

En conclusion

La gestion du stress, ce n’est pas faire face à l’ensemble des problématiques de votre vie professionnelle. C’est déterminer quels sont les facteurs responsables de vos troubles du sommeil. De prendre le temps de vous connaître et d’apprécier le moment présent.

Si malgré tous ces conseils vous continuez de souffrir d’un stress chronique, communiquez à ce sujet. N’hésitez pas à en discuter avec un professionnel, ou à faire une formation à la gestion du stress, afin de reprendre votre vie professionnelle en main.

Partager :
Share :
Edflex Team
Team

Obtenez un e-mail par mois sur les dernières actualités de la formation en ligne et les nouveautés chez Edflex.

Get one email per month on the latest e-learning news and developments at Edflex.

On continue?

We continue ?