Curation
10/8/2022

Summer Camp : déconnectez pendant l’été !

Pour la deuxième année consécutive, nous lançons le Summer Camp, un programme de formation spécial été dédié à nos clients.

Deconnexion

Lancé l’année dernière, le Summer Camp accompagne de nouveau nos apprenants cet été. Véritable carnet de vacances gamifié remplaçant les habituelles sélections pour la période estivale, il porte la brise fraîche du savoir qu’il manquait justement à ce mois d’août ! Auto-organisation, langues, deep work, déconnexion… Que vous partiez ou non en vacances, le Summer Camp est l’allié parfait pour se former en douceur, tout l’été - à accompagner ou non de crème solaire !

Et comme l’été est la meilleure période pour se détendre et reprendre du poil de la bête avant la rentrée… Focus sur la thématique “Déconnexion” !

Vingt Mille Lieues sous le numérique

Phubbing, doomscrolling, blurring, workaholism, FOMO… Késako ?! Enquête sur ces anglicismes ayant tous une cause commune : le numérique.

Nous le savons tous, les outils numériques sont aujourd’hui plus que jamais présents dans notre vie. Du téléphone à l’ordinateur, en passant par la montre connectée ou la tablette, nous recevons tout au long de la journée diverses notifications auxquelles il est souvent difficile de résister.

Cela n’est pas sans conséquences sur notre vie personnelle… comme professionnelle. Si vous avez déjà passé une journée de travail devant votre ordinateur pour vous rendre compte bien trop tard que votre vie sociale allait devoir attendre le week-end, il est d’ailleurs fort probable que vous souffriez de “workaholisme”, une maladie professionnelle qui désigne un investissement excessif dans sa vie professionnelle… au détriment de sa vie extraprofessionnelle. Allons encore plus loin dans les marécages du numérique et nous faisons désormais face au “blurring”, ce phénomène qui désigne l’effacement de la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle, rompant ainsi l’équilibre indispensable à notre bien-être.

Malheureusement, l’hyperconnexion se fait tout aussi bien remarquer en dehors de la sphère professionnelle… À ce titre, une personne dont l’attention est entièrement accaparée par son portable alors que vous essayez tant bien que mal de lui parler fera preuve de “phubbing” (un mot-valise formé à partir de “phone” et de “snubbing”, respectivement “téléphone” et “snober”). Et si vous avez déjà fait défiler des informations sur votre téléphone, incapable de vous arrêter et descendant toujours plus loin dans les profondeurs abyssales d’un réseau social, vous êtes probablement victime de “doomscrolling”, une consommation excessive et impulsive d’informations sur les réseaux. De la même manière, si vous êtes incapable de résister aux notifications au risque de louper une nouvelle qui - ne sait-on jamais - est d’une importance capitale, sans doute souffrez-vous de la FOMO (Fear Of Missing Out ou Peur de manquer quelque chose, en Français). Voilà tant de mots essentiellement créés pour désigner un mal du XXIème siècle…

Bonne nouvelle cependant ; si vous vous reconnaissez dans l’un de ces symptômes de l’hyperconnexion, ce n’est pas pour autant une fatalité. Au contraire, pour déconnecter, diverses options s’offrent à vous !

Valise obligatoire ?

Si déconnecter est aussi bon pour notre corps que pour notre esprit (mens sana in corpore sano), il n'est pas à la portée de chacun de préparer sa valise - sans le moindre outil numérique - pour un séjour d'un mois sur une île déserte.

Tout au contraire, vous serez heureux d'apprendre que la déconnexion est à la portée de tous, que l'on soit en vacances ou non cet été.

Plus difficile lorsque l'on travaille toute la journée avec un ordinateur ? Que nenni, notre équipe pédagogique arrive à la rescousse pour vous proposer moult solutions permettant d'être déconnecté.e malgré votre routine de travail.

L’un des gestes les plus simples à réaliser après une longue journée de travail est de s’accorder un moment, ordinateur fermé, pour réaliser une séance de yoga des yeux. Vous avez bien lu ! Il s’agit d’une méthode douce développée par le docteur William H. Bates et le docteur Viram Agarwaen en 1920. Prenant racine dans la médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne), il est question d’une gymnastique oculaire permettant d’éviter la fatigue notamment liée à une exposition soutenue aux écrans.

La fatigue oculaire ainsi envolée, il est désormais possible de s’adonner à des activités extraprofessionnelles de votre choix. Qu’il s’agisse de sport, de cuisine, de lecture ou de poterie, la seule importance ici est de prendre du temps pour soi en faisant ce que l’on aime. En effet, bien plus que de simples passe-temps, les loisirs offrent de nombreux bénéfices psychologiques qu’il serait dommage de négliger, comme le rappelle d’ailleurs le physiothérapeute Francis Desjardins dans un article ****portant sur l’importance des loisirs pour la santé mentale.

Notons par ailleurs que, parfois, le simple fait de profiter d’un moment de silence peut être tout ce dont nous avons besoin. Bénéfique pour notre cerveau, notre créativité ou encore notre sérénité, le silence est indispensable dans un monde où le brouhaha mental menace notre équilibre. C’est d’ailleurs pourquoi, dans le podcast Le silence qui fait du bien de France Inter, le chercheur Michel Le Van Quyen définit différents silences et explique les effets des nuisances sonores sur notre organisme. Silence corporel, silence des yeux, silence auditif… Les moments de calme permettant de laisser place à la rêverie, à la méditation et, enfin, de reposer notre cerveau en effervescence ne manquent pas à l’appel ! Rien de mieux pour déconnecter… et se reconnecter à soi.

Du bleu et du vert à perte de vue !

Quoi de mieux, pour se reconnecter à soi, que d’être au plus proche de la nature ? Randonnée, trek, simple promenade en forêt… Cela semble anodin et pourtant les bénéfices sont nombreux. Alix Cosquer, chercheuse en psychologie environnementale, propose même d’enlacer les arbres !

Surprenant de prime abord, la sylvothérapie, pratique ancestrale d’origine japonaise, permettrait de réguler le stress, améliorer le sommeil, l’humeur, ainsi que les fonctions cognitives, permettant au cerveau de fonctionner de manière optimale. Et ses bienfaits sont loin d’être les seuls ! Renforcement de notre notre système immunitaire, locomoteur (os, muscles), cardio-vasculaire… Notons d’ailleurs que toute activité physique au cœur de la nature peut constituer des effets similaires. Ainsi, quelques heures par semaine d’une activité de ce type permettent d’améliorer notre bien-être physique comme psychologique. Pour en bénéficier, la seule condition est de ranger vos outils numériques… et de profiter ! De quoi reprendre le plein d’énergie pendant un sevrage numérique (ou digital detox) dont le lieu et la durée ne dépendent que de vous.

Et si vous rêvez malgré tout de voyage, cet article regroupe quelques unes des plus belles destinations de France : Les 100 plus beaux endroits à visiter en France.

La déconnexion est essentielle au bien-être. Vous ne voudriez tout de même pas que vos vacances n’aient eu aucun effet sur votre repos physique et mental ? Alors il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne déconnexion ! Profitez bien de votre été ☀️

Envie de découvrir les autres thématiques du Summer Camp ? Contactez nos équipes pour profiter de notre carnet de vacances 2.0.

En savoir plus
Partager :
Share :
Edflex Team
Team

Obtenez un e-mail par mois sur les dernières actualités de la formation en ligne et les nouveautés chez Edflex.

Get one email per month on the latest e-learning news and developments at Edflex.

On continue?

We continue ?