Digital Learning
30/9/2022

Pourquoi l’Open Source se libéralise dans les entreprises ?

Pourquoi est-ce que l’Open Source se libéralise dans les entreprises ? Quelles sont les conséquences pour les salariés ?

Open source

Techniquement parlant, l'Open Source est une méthode d'ingénierie logicielle permettant le partage du code source produit en libre accès. Cela ne vous parle toujours pas ? Il faut dire que si tout le monde a déjà entendu parler de l'Open Source, peu sont capables de définir en quelques mots ce que c'est exactement. C’est pourquoi Edflex fait le point dans cet article, afin que vous deveniez incollable à ce sujet.

Open Source définition

Comme dit précédemment, l'Open Source (ou Open Source Software) est une méthode logicielle permettant son partage en libre accès. En d’autres termes, c'est tout simplement un logiciel mis à la disposition de plusieurs utilisateurs et ce, gratuitement. La caractéristique d’un logiciel Open Source est son partage gratuit auprès de multiples utilisateurs. On peut aussi parler de contenus en open source, qui en formation sont très appréciés dans les curations de contenus.

Le professionnel Red Hat ajoute qu’un logiciel Open Source ne doit pas uniquement intégrer “une bibliothèque Open Source avec une licence permissive, ou qu'il « fonctionne avec » ou « s'exécute sur de l'Open Source”.“.  Trois critères encadrent un logiciel Open Source selon lui :

  1. Il faut qu’il soit soumis à des tests de performance en continu,
  2. L’accès au code source doit permettre d’atteindre les sources du logiciel, dans l’optique de débusquer la moindre faille de sécurité. Car oui, les technologies libres sont souvent montées par plusieurs développeurs qui ne recourent pas aux mêmes bases de données pour leur projet open source,
  3. Une équipe de sécurité (cybersécurité), doit mettre en place des processus afin que son interopérabilité ne soit pas une faille en soi. Il faut également informer les utilisateurs de toutes les mesures correctives, ainsi que les alerter en cas de problèmes de sécurité.

Il faut donc retenir que la source et le logiciel libre ne permettant qu’un accès seul n’est donc pas une solution open source, loin de là ! Les solutions open source sont mises à la disposition de tous.

Pour donner un exemple concret, c’est le principe des outils open source comme l’ERP. L’ERP (Enterprise Resource Planning**,** progiciel de gestion intégré en français) est en open source car le logiciel est distribué à plusieurs utilisateurs et peut être modifié par eux. Il n’y a pas qu’un unique propriétaire du logiciel. Vos équipes de développeurs peuvent donc l’étudier et le modifier à leur guise, ou se cantonner au code du logiciel du propriétaire.

De quand date l’Open Source ?

L’Open Source date quasiment des débuts de la création et du développement des logiciels informatiques ! En effet, dans l’optique d’améliorer les logiciels et d’avancer plus rapidement, les développeurs partageaient leurs projets informatiques, ou logiciels libres, entre eux. Afin d’accélérer et de ne pas se cantonner à un nombre restreint de tests, les développeurs déposaient les codes sources en accès libre sur des forums de discussion par exemple. A la différence d'aujourd'hui, les technologies étaient partagées au plus grand nombre afin de maximiser leur potentiel.

La question de la propriété intellectuelle se posait beaucoup moins à l'époque, dès qu'il était question des logiciels libres proposés en source ouverte.

Le saviez-vous ?

Connaissez-vous la fondation Free Software Foundation (FSF), soit  la Fondation pour le Logiciel Libre en français ? Fondée en 1985 par Richard Stallman, cette organisation américaine entendait défendre l’accès  à l'étude de l'exécution et du fonctionnement du programme informatique. Toute amélioration du programme devait être rendue publique, afin que l'ensemble de la communauté puisse en profiter.

L'influence de Richard Stallman a traversé le temps, puisqu'il est considéré à ce jour comme le fondateur du projet GNU, pour GNU’s Not Unix. Celui-ci était simple : développer un système d'exploitation compatible UNIX, qui soit à la fois multi-utilisateur et multitâche. A ce jour, le projet GNU regroupe une communauté de hackers et de professionnels de l'informatique. Leur objectif ? Diffuser au plus grand nombre leurs connaissances et leurs compétences en informatique.

Mais encore, c'est quoi un Open Source ?

Pendant de nombreuses années, l'Open Source s’est limitée à cette simple définition, d’un logiciel ouvert et partagé à tous. Pour autant, une solution Open Source n’est pas qu’un logiciel abandonné une fois mis à la disposition de ses utilisateurs. Au contraire, deux acteurs participent activement à son renouvellement quotidien :

  1. Les utilisateurs. Ils sont responsables de sa qualité et de sa santé, car ce sont eux qui font des retours quant à ses fonctionnalités. De plus, son renouvellement (design, contenus) est influencé par leurs retours,
  2. Les développeurs, ou les programmeurs. Ils prennent en compte les retours de la communauté du logiciel libre, afin de travailler le système d'exploitation et modifier la source du programme.

Open Source et entreprise : quelles sont les implications ?

Quel est le rapport entre des logiciels open-source et le monde du travail ? Avec l'évolution des technologies ces dernières années, les plus grandes entreprises travaillent pour la plupart avec des logiciels open source. Et c'est logique !

Ces dernières ont besoin de travailler avec des solutions adaptées à leur environnement juridique, RH, marketing, etc. Travailler sur une licence de logiciel libre n’est pas productive et ne répond pas aux besoins de l’activité de l’entreprise.

En effet, les petites entreprises n'ont pas forcément besoin de développer des technologies poussées,  sachant qu'elles ont déjà accès à des technologies qui leur donnent des bases suffisantes ****pour développer leur entreprise. Mails, calendrier, répertoire, création de rendez-vous… Les petites entreprises peuvent se satisfaire de cette technologie, avant de se lancer dans la création d'outils en Open Source.

Par ailleurs, modifier le code source du logiciel au quotidien est non seulement plus coûteux (en termes de création et de maintenance informatique), mais également plus complexe quant à sa configuration. Il demande des compétences que tous les développeurs n’ont pas !

Pour prendre une comparaison, il existe deux solutions : Java et Enterprise Java pour les développeurs les plus chevronnés. Développer ces deux licences permet aux petites entreprises de profiter de l'utilisation du logiciel open source, et aux développeurs de proposer des solutions open source à leur hiérarchie, lors du développement du logiciel et/ou du code en source libre (interface graphique, base de données, etc.).

D’un point de vue écologique

Concernant l'impact écologique des logiciels open source en entreprise, il est plutôt positif. En effet, transformer et améliorer les fonctionnalités du code source libre du logiciel permettent d'allonger sa durée de vie.

Les besoins des entreprises ne peuvent attendre le développement d'une technologie innovante, ou se limiter à un logiciel qui n’a pas changé ses fonctionnalités depuis X années. Passant d’une solution logicielle à une autre, l**’empreinte carbone est bien plus lourde que de rester sur une solution** qui ne cesse de grandir et de se peaufiner avec le temps, au rythme de l’évolution de l’entreprise.

Le monde de l'open source et des programmes libres est donc un grand avantage pour les entreprises, qui y gagnent :

  • Du temps. Elles n’ont plus besoin d’avoir une multiplateforme pour gérer leur travail. Une seule suffit !
  • Du budget. Passer d’une solution à une autre demande de la main d'œuvre, de payer un prestataire, des sous-licences d’un logiciel non libre uniquement accessibles sous windows, un navigateur web, etc.
  • Des compétences. Les développeurs développent des solutions propriétaires et peuvent contribuer à des projets de plus grande ampleur. Ils sont également plus motivés, car le modèle open source est source de motivation et de montée en compétences.

D’un point de vue technologique : à quelle techno se fier ?

Saviez-vous que par le passé, les équipes Linux peinaient à recruter un développeur formé et averti sur des produits sous licence open source ? La création et la mise à jour de programmes de formation, de certifications, d’évaluation demandent une formation mâture vis-à-vis de la création de logiciels. Chaque développeur ne possède pas sur son CV une large formation sur l’Open Source.

L’objectif des solutions libres a toujours été de former et de permettre la montée en compétences, ainsi que le développement des compétences. L’Open Source se caractérise donc également par ses certifications. Par exemple, il permet aux éditeurs de logiciels indépendants (dénommés ISV) de faire certifier leurs logiciels auprès de leur communauté open source. La certification d’un logiciel sous licence libre permet aux informaticiens éditeurs propriétaires de les vendre plus facilement auprès des entreprises.

D’un point de vue pédagogique

L’entreprise EFBA propose des subventions pour toutes les entreprises qui proposent des outils pédagogiques gratuits. Son objectif est de financer les entreprises qui assurent la formation Open Source, soit l'accès libéralisé aux informations et connaissances, en quelques clics.

La collection “Virgule” par Nadia Bodin, qui a obtenu la subvention, en est la parfaite illustration. Le principe est simple : “Virgule” est une collection de livres pédagogiques pour enfants français à l’étranger, “entre le Trivial Pursuit et les Incollables”. Ce support pédagogique, à destination de la jeunesse, permet de former des élèves de 5 à 11 ans. Pour gagner, il faut avoir les connaissances ! Les enfants peuvent retrouver ce jeu sous format papier, ou le retrouver gratuitement sur le site web et le télécharger. Les cahiers sont le fruit de travail de 25 enseignants, animés par les valeurs de la transmission, du savoir et de l’enseignement.

Ce type de support est la parfaite illustration que l**’Open Source, c’est avant tout former où que soient les apprenants dans le monde**. Les entreprises ont donc tout intérêt à s’entourer de solutions open source e-learning, afin de démocratiser et de multiplier les programmes de formation. Via le numérique, il est possible d'imaginer tous les types de contenus pédagogiques ! Cela contribue fortement à la démocratisation de l’open education.

L’Open Source : l’avenir des entreprises ?

L’Open Source, c’est bien plus qu’un code source ouvert à tous ou un programme libre. C’est avant tout une communauté qui participe au développement et à la pérennité de licences open source. Ce logiciel gratuit a pour différence fondamentale d’évoluer avec son temps, sans restriction.

Les grandes entreprises ont déjà commencé, parfois sans s’en rendre compte, à délaisser la classique suite bureautique (PowerPoint, Excel, Word), pour favoriser une plateforme open source complète. Travailler sur un programme libre ouvre la voie à de multiples possibilités. La gestion de projet est facilitée, l’open data accélère la productivité des équipes… Sans compter que la réutilisation du logiciel, en tant qu'application open source, allonge son cycle de vie : un bon point pour l’écologie ! C’est aussi un très bon moyen pour les PME de rester performante (cf notre article sur l’open source au service de PME).

Tous les logiciels qui ne sont pas sous licence libre ont du souci à se faire. Peut-être que l’Open Source sera la nouvelle carte à jouer de grandes entreprises, notamment pour se différencier de la concurrence 😎

01
02
03
Share :
Edflex Team

Obtenez un e-mail par mois sur les dernières actualités de la formation en ligne et les nouveautés chez Edflex.

Get one email per month on the latest e-learning news and developments at Edflex.

On continue?

We continue ?