Mentoring

Digital learning

Publié le

22

March

2023

March 22, 2023

Le mentoring est-il le futur de la formation ?

Découvrez comment le mentoring pourrait devenir l'avenir de la formation professionnelle.

Publié par

Last modification

Dernière modification

17

January

2024

January 17, 2024

Partager l'article

icon linkedinicon facebook

Newsletter

Ressources associées

Mentoring

Télécharger le guide

Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle ère de la formation en entreprise ? Le mentorat est en effet de plus en plus plébiscité dans le monde de la formation. Mais de quoi s'agit-il et est-ce vraiment l'avenir de la formation des salariés ?

Le mentorat existe depuis des siècles comme moyen de transmettre des compétences et des connaissances d'une génération à l'autre. Il est utile pour les employés qui ont besoin d'évoluer vers de nouvelles fonctions ou de développer leurs compétences, en bénéficiant des conseils d'une personne plus expérimentée dans le domaine.

Deux hommes en session de mentoring

À l'ère du numérique, le mentorat en ligne devient rapidement la solution privilégiée par de nombreuses entreprises. Avec un accès à des ressources illimitées et un large réseau de formateurs disponibles via des appareils mobiles, le mentorat en ligne peut fournir une connexion immédiate. Toutefois, le mentorat n’est pas seulement digital, il peut aussi être physique, voire hybride. Découvrons les spécificités et les atouts de ce mode de formation. 

Qu’est-ce que le mentoring ? 

Le mentoring ou mentorat désigne une relation professionnelle privilégiée dans laquelle un collaborateur expérimenté propose un accompagnement individuel à un collaborateur, généralement novice.

Cette action de formation interne à l'entreprise ou coaching professionnel est idéale pour faciliter la montée en compétences des nouveaux collaborateurs. Le mentor fournit de précieux conseils et échange avec le mentoré dans le but d'améliorer son autonomie, accompagner l’individu à atteindre son potentiel et accroître ses compétences professionnelles.

Une femme et son mentor

Les types de mentorat 

Il n’existe pas qu’un seul mentorat, mais plusieurs. Ces derniers répondent à des problématiques spécifiques et doivent être sélectionnés selon les objectifs de la formation en entreprise.

Le mentorat classique

C’est la méthode de mentoring la plus utilisée. Dans ce cas, un collaborateur expérimenté accompagne un autre collaborateur, moins expérimenté. L’expérience professionnelle du formateur permet au mentoré de bénéficier de conseils qui pourront être utiles à long terme au cours de sa carrière.

Le mentorat inversé

Comme son nom l’indique, le mentorat inversé ou reverse mentoring fonctionne de manière opposée. Ainsi, c’est un collaborateur junior qui mentore un collaborateur senior de la même entreprise. Ce type de sessions de formation permet notamment aux jeunes générations de coacher les plus anciens sur l’utilisation des réseaux sociaux.

Personne âgée se formant sur les réseaux socieux

Le mentorat croisé

Ensuite, nous avons le mentorat croisé, aussi appelé cross mentoring. Dans ce type de formation, le mentor ou le mentoré sont externes à l’entreprise. Il est donc possible d’organiser un processus de formation sous forme de partenariat entre deux entreprises.

Le mentorat pair à pair

Dans ce cas, les deux collaborateurs participant à la formation professionnelle possèdent des niveaux d’expertise équivalents, sans lien hiérarchique. Ils peuvent toutefois échanger de bonnes pratiques et échanger les rôles de mentor et de mentoré pour progresser conjointement et accroître leurs compétences respectives.

Le mentorat d’affaires 

Dans le cas du mentorat d’affaires ou coaching de dirigeants, l’idée est d’atteindre un certain niveau de compétence en un temps très limité. Les mentors sont alors des consultants externes à l’entreprise et interviennent le plus souvent pour accompagner les chefs d’entreprise.

Quels sont les enjeux du mentoring ? 

Session de mentoring à distance sur ordinateur

Si le mentoring est plébiscité dans le cadre de la formation professionnelle continue, c’est qu’il répond avec précisions à certains besoins spécifiques.

Des problématiques budgétaires

Avant tout, le financement de la formation peut être délicat. Pour cette raison, le processus de coaching est une opportunité pour les entreprises désirant internaliser leur programme de formation. Nous en parlions d’ailleurs dans notre webinaire avec Unow et 360Learning sur les façons d’optimiser son budget de formation. En effet, cette approche est idéale pour allier formation de qualité et respect du budget formation.

Des problématiques temporelles 

Le mentoring est aussi pertinent pour offrir dans les meilleurs délais une solution de formation correspondant aux besoins de l’entreprise. L’offre de formation, matérialisée par les mentors, répond alors plus rapidement, mais aussi plus efficacement aux exigences.  Les apprenants ont des besoins de formation instantanés et ils cherchent à se former rapidement pour répondre à leurs enjeux du quotidien. Le mentoring est une solution rapide à mettre en place pour monter en compétences. Cela permet aussi de s’assurer que les collaborateurs sont formés selon la politique de l’employeur. 

Des problématiques de personnalisation

Enfin, le dispositif de coaching permet de développer une formation personnalisée. La proximité entre le mentor et le mentoré est idéale pour mettre en place une formation sur-mesure et qualitative basée sur l’accompagnement personnel. Le mentor va pouvoir se focaliser sur les difficultés du mentoré, répondre à ses questions et adapter le rythme de la formation à sa progression. 

Quel est le rôle du mentor ? 

Femme coachant un homme sur son rôle de mentor

Devenir coach n’est pas anodin. En effet, tout collaborateur qui accepte cette fonction va devoir déployer ses capacités techniques et humaines pour réussir à accueillir, accompagner et permettre l’avancement du mentoré.

Accueillir et conseiller

Parfois, les mentors ont pour fonction d’accueillir les nouveaux talents au sein de l’entreprise lors de leur prise de fonction. Pour cette raison, ils ont la responsabilité d’instaurer un climat de confiance et d’être bienveillants. Tout au long de la découverte de l’entreprise par le mentoré, le mentor doit s’efforcer de le conseiller, répondre à ses questions, partager sa propre expérience et lui permettre de se sentir bien dans son nouvel environnement.

Accompagner et soutenir 

L’autre exigence du rôle de coach individuel est d’accompagner et soutenir son mentoré pour qu’il relève des défis. Ces derniers peuvent permettre un accueil efficace au sein de l’entreprise, mais aussi l’apprentissage de nouvelles aptitudes. Dans tous les cas, le mentor doit avoir les qualités nécessaires pour être à l’écoute, rassurer et motiver le mentoré. Ce dernier doit se sentir à l’aise vis à vis du mentor.

Favoriser l’avancement de l’apprenant 

Enfin, le mentor doit permettre au mentoré d’évoluer tout au long d’un parcours de formation. La première chose à faire est alors d’établir conjointement des objectifs et de déployer un plan d'action. En soutenant le mentoré et en s'appuyant sur une rétroaction pertinente et bienveillante, l’apprenant est accompagné au mieux au cours de son évolution professionnelle.

Equipe de travail en réunion

Les atouts du mentorat pour l’apprenant 

Par rapport à d’autres modes d’apprentissage, le travail de coaching du mentorat présente des avantages apports et spécifiques pour l’apprenant qui en bénéficie.

Développer des compétences comportementales

Pour commencer, la relation humaine et directe qui s'établit entre le mentor et le mentoré favorise le développement des soft skills. En effet, en observant le mentor et en échangeant avec lui, l’apprenant va gagner confiance en lui, mieux gérer le stress, développer l’écoute active et accroître son intelligence émotionnelle. Ce climat bienveillant favorise le développement personnel et professionnel de l’apprenant.

Acquérir un savoir-faire de terrain 

En parallèle du développement des compétences comportementales, le mentorat est tout à fait adapté à l’amélioration des compétences techniques. Si ces dernières ont pu être acquises au cours de la formation initiale, la mise en situation est une opportunité lors de sa prise de poste. Le mentoré va alors pouvoir tester et mettre en pratique ses compétences dans un cadre professionnel bienveillant, mais exigeant.

Deux femmes à la sortie d'un tribunal

Bénéficier d’un accompagnement personnalisé

Pour acquérir des compétences fortes, rien de mieux qu’un accompagnement sur-mesure. C’est bien ce que permet le coaching individuel en créant une relation de confiance privilégiée entre mentor et mentoré. En fonction du parcours professionnel, des objectifs professionnels, des forces et des faiblesses de l’apprenant, le mentor va pouvoir lui offrir une formation parfaitement adaptée à ses besoins spécifiques.

Certaines entreprises développent des programmes spécifiques pour répondre à des besoins précis. C’est notamment le cas de BlaBlaCar qui a développé un programme de mentoring par et pour les femmes dans la tech

Les conditions de réussite du mentoring 

Bien entendu, si vous décidez de former vos salariés via le mentoring, il est nécessaire de mettre en œuvre certaines bonnes pratiques. C’est en créant les conditions de réussite de la formation que vous pourrez pleinement tirer profit de l’approche particulière du mentorat.

La formation des mentors 

En premier lieu, les mentors ou coachs doivent être sélectionnés avec le plus grand soin. Ces derniers doivent aussi bien posséder le savoir-faire nécessaire pour transmettre des connaissances que le savoir-être indispensable pour créer un environnement propice à l’apprentissage. Le choix du coach est donc essentiel pour obtenir des résultats concrets.

Deux femmes se formant sur un ordinateur

L’établissement d’une relation de confiance 

Le second point incontournable est la capacité d'écoute du mentor. Avant de devenir mentor, il doit obligatoirement développer une posture et les techniques de coaching qui vont lui permettre de proposer un enseignement qualitatif. En effet, la seconde condition de réussite est la création d’une relation de confiance entre les deux acteurs de cette formation.

Un pilotage efficace du mentoring

Pour garantir la mise en place de formations de qualité, qui répondent aux besoins de l’entreprise et permettant une montée en compétences, il est nécessaire de clarifier l’objectif, puis de piloter le mentoring. La stratégie de formation doit être gérée si possible par un superviseur ou responsable du service de ressources humaines. Ceci permettra un suivi de la procédure de formation et une prise en compte des retours d'expériences. 

Qu’est-ce que le mentorat 3.0 ? 

Réputé pour faciliter la formation en entreprise et améliorer la vie professionnelle des apprenants, le mentorat ne cesse d’évoluer. Ainsi, nous observons le passage vers un mentorat dit 3.0.

Un mentorat hybride 

Adapté aux enjeux d’aujourd’hui, ce nouveau type de mentorat est hybride. Il associe le format présentiel à la formation à distance pour répondre plus efficacement aux besoins des salariés. Il peut donc plus facilement être déployé avec les collaborateurs dont l’organisation au travail associe travail en bureau et télétravail. Il permet également de développer du mentorat à différentes échelles, par exemple sur des sites géographiquement éloignés.

Un homme s'enregistre pour son mentoré

Un accompagnement complet

En outre, le mentorat 3.0 met fin au traditionnel binôme coach - coaché. Bénéficiant d’un programme de mentoring en entreprise très complet, l’apprenant est suivi par un expert du domaine, mais aussi un intervenant qui le conseille sur son développement professionnel ou bien des collaborateurs qui vont lui apporter un soutien psychologique. Le mentoré est alors placé au sein d’un écosystème entièrement tourné vers l’acquisition de compétences et le bien-être du salarié.

La réciprocité au coeur du modèle

Par ailleurs, la relation n’est ici plus à sens unique. Nous quittons en effet une relation passive pour aller vers une relation active. La réciprocité, au cœur de ce modèle de mentorat 3.0, valorise l’apprenant. Ce dernier, inclus dans un réseau développemental, bénéficie de relations à double sens qui vont lui permettre d’atteindre rapidement les objectif de son projet professionnel.

{{cta-barometre-formation-2023="/cta"}}

Le mentorat : l’intégration à un écosystème du savoir

Le mentoring est parfaitement adapté au monde de l’entreprise contemporaine. De nature hybride, cette approche de l’apprentissage offre des formations sur-mesure pour permettre à l’apprenant de travailler sur ses faiblesses en mettant à profit ses forces. Insérable dans un parcours de formation en présentiel ou via un coaching à distance, le mentorat est idéal pour concevoir un écosystème de la formation au sein de l'entreprise. De multiples intervenants bénéficient alors de relations réciproques qualitatives.

In fine, le mentorat permet, via un retour sur expérience constant, de développer des formations complètes, à moindre coût et dans des délais restreints. Vous pouvez ainsi accompagner la performance et atteindre vos objectifs de formation tout en développant vos propres solutions pédagogiques.

-

icon facebookicon linkedin

#FAQ

Et vous vous demandez...

arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq
arrow faqline faq

Les derniers articles de blog

Jeux de la formation

Edflex déclare ouverts les jeux de la formation

Mettez en avant votre offre de formation cet été en proposant les jeux de la formation !

Curation

Semaine QVCT

Sélection Edflex : 5 ressources pour préparer votre semaine QVCT

5 contenus sélectionnés par nos experts à partager sans modération à vos collaborateurs !

Curation

Nouvelles technologies

Nouvelles technologies et formation : vers une nouvelle ère d’apprentissage

Obsolescence des compétences, formation continue, évolution des métiers : les défis & opportunités des nouvelles technologies dans la formation professionnelle

Digital learning

Les meilleurs contenus de formation pour tous les besoins de vos talents

Vous aussi, faites d’Edflex un réflexe de formation pour mettre à jour les compétences de votre entreprise et vous accompagner face aux changements.